La Taille, Cut : critère de valeur du diamant

 

Les diamants ne sortent pas de terre seuls et à la forme des pierres qui de ornent vos bagues, bracelets, colliers,  vous vous en doutez, mais qui le taille et comment ? La taille est un des éléments qui attribut sa valeur à un diamant.

 

Du diamant brut au diamant taillé

Le diamant est le plus dur des minéraux naturels. Sa taille est difficile et onéreuse. A l'extraction, au sortir de la mine d'exploitation, il est emprisonné dans sa gangue et non taillé. Ensuite, après le travail des lapidaires notamment, il prend la forme que l'on connaît.

 

Diamant taillé : Table, Rondiste, Couronne, Culasse : 

Le diamant taillé se décompose en 4 grandes parties :

  • La table
  • La couronne
  • Le rondiste
  • La culasse

Le diamant sous toutes ses formes : 

Diamant taillé forme marquiseDiamant taillé forme émeraudeDiamant taillé forme coeurDiamant taillé forme radiantDiamant taillé forme poire 

La forme la plus demandée au monde est le diamant rond-brillant. Il en existe d'autres. 

Le diamant de taille rond-brillant compte 56 facettes plus la table, soit 57 facettes :

Pour la couronne :
8 coins de table ou bezels, 8 étoiles et 16 haléfis. 

Pour la culasse :
8 pavillons et 16 haléfis.

 image d'un diamant rond vue de face
 

Les proportions ideale d'un diamant (exprimées en pourcentage par rapport au diamètre total)

 

Les proportions :

Les proportions du diamant, et plus spécialement la hauteur du diamant comparé au diamètre, ainsi que le diamètre de la table comparé au diamètre du diamant, déterminent la façon dont la lumière se reflétera dans le diamant. Un diamant ayant de bonnes proportions réfléchira la lumière d'une facette à une autre (comme un miroir) et la dispersera, la reflètera par le dessus du diamant (la table).

Les proportions déterminent la brillance du diamant. 

Le fini :

La symétrie et le poli d'un diamant déterminent les « feux » d'un diamant . L'estimation de la « symétrie » résulte de l'observation de :

  • La bonne rencontre des facettes.
  • La symétrie des facettes.
  • La présence de facettes supplémentaires et naïfs importants (témoins de la forme du brut).
  • Le centrage de la colette.
  • Le centrage de la table.

 

Un diamant peut avoir une bonne symétrie mais de mauvaises proportions.

 Les defauts typiques de symmetrie des diamants
 

L'influence de la taille sur le coût :

Tout défaut de taille est indiqué sur le certificat et entraîne une décote du diamant. Les caractéristiques à observer :

  • La mention “symétrie”, ou “finish grade”, indique que les proportions du diamant sont très bonnes, bonnes, moyennes ou pauvres.
  • La mention “poli”, ou“polish”, indique la qualité du polissage du diamant : très bon, bon, moyen ou pauvre. Un très bon polissage donne à la matière cet aspect si particulier au diamant appelé éclat adamantin. Aucune imitation n'a su reproduire cette particularité.
  • La mention “rondiste”, ou “girdle”. Le rondiste est la ligne extérieure qui ceinture la pierre. Il s'observe de profil. Il peut être extrêmement fin comme très épais, mais il est préférable qu'il soit fin. Lorsqu'il est un peu épais, il peut être juste ébruté (rondiste à barbe ou frangé) ou bien poli et facetté. Cette dernière solution est préférable, la pierre paraît plus finie et plus lumineuse.
 

Bon à savoir : les observations mentionnent parfois une ou des extra facettes. Des facettes supplémentaires taillées pour camoufler un défaut naturel ou un défaut de taille.

Découvrir les autres 4 C du diamant : Sommaire | Carat (le poids) |Clarity (la pureté) | Color (la couleur)